La main actuelle de Romeo est composée d’un pouce opposable et de 3 doigts. Ces 4 doigts sont commandés par un moteur unique qui permet à la main de s’ouvrir et de fermer le poing. Cette configuration en limite les capacités de préhension mais surtout d’expressivité.

SoftBank Robotics a donc travaillé sur la conception d’une nouvelle main dont chaque doigt pourrait être commandé indépendamment pour réaliser la plupart des gestes qu’une main humaine peut faire. Ce travail, qui a débouché sur un premier prototype présenté sur la vidéo ci-dessous, est le produit de la thèse de Giulio Cerutti, menée en coopération avec l’IRCCYN de Nantes.

En termes de dextérité, les performances attendues sont atteintes. Un travail d’intégration mécatronique reste à faire pour que la main soit effectivement embarquable sur le robot.

> En savoir +